Toutes les news


Brèves du secteur médico-social consulter

Bulletin trimestriel consulter

Actualités associatives consulter

 Vie des établissements et servicestous les sujets de la rubrique

Mars 2017

Le nouveau foyer de vie des Champs-Blancs a été inauguré le 9 mars. Il est situé à Sainte-Feyre, commune jouxtant Guéret. Il permet d'accueillir 15 résidents, pour l'essentiel de jeunes adultes.


champs-blancs-bichrome

Étaient entre autres présents à cette inauguration le préfet, la présidente du conseil départemental de la Creuse (financeur du projet), le président de la communauté d'agglomération1... Plusieurs élus locaux étaient représentés. Le président de l'association départementale a eu le plaisir de recevoir J.-L. Garcia, président de la fédération des APAJH2, qui s'était déplacé pour l'occasion. Enfin les familles3 étaient bien sûr venues nombreuses, l'architecte était également présente3... Les résidents4 se sont chargés de faire visiter leur nouveau lieu de vie5.

 


Historique du projet

2011 : Faute de places en établissements pour adultes, 8 jeunes de plus de 20 ans demeurent à l'IME (institut médico-éducatif) de Grancher (amendement CRETON). Cette situation, insatisfaisante pour eux, bloque par ailleurs l'accueil de nouveaux enfants à l'IME. L'association est en recherche de solutions pour ces jeunes. Plus généralement, des besoins sont recensés dans le nord-ouest du département.

Juillet 2012 : l'APAJH répond à un appel à projet de création de foyer de vie diffusé par le Conseil général. Septembre 2012 : Pour parer à l'urgence, une annexe du foyer de vie de Châtain est ouverte dans les locaux de l'IRFJS (Institut régional de formation jeunesse et sport), à Guéret.

2013 : le projet de construction du futur foyer APAJH est retenu. Des éléments sont revus, notamment suite à l'évolution de certaines normes et du nombre de places (passant de 10 à 15).

Printemps 2015 : les travaux commencent. Ils dureront un peu plus d'un an.

Septembre 2016 : Le chantier est achevé. Une visite de l'établissement est organisée pour les familles des futurs résidents. Octobre 2016 : les premiers résidents emménagent dans leur nouveau lieu de vie.

Caractéristiques de la construction

Le bâtiment épouse la topographie du terrain. La structure maçonnée se combine à une ossature bois tout en intégrant des panneaux solaires. La conception dissocie zones jour et nuit, et prend en compte l'accessibilité, quel que soit le type de handicap. Chaque chambre dispose de sa salle d'eau particulière, pour une surface d'environ 22 m²...


« La prise en compte des données bioclimatiques et de fonctionnement d'un foyer de vie ont permis d'aboutir à un bâtiment de facture simple offrant une lisibilité de ses fonctions, dans un environnement agréable à la frontière de la ville et de la campagne, pour une utilisation la plus durable possible. »

(Anne Jugi, architecte.)


Coût des travaux → 1 648 000 €, financés par le conseil départemental de la Creuse. Notons que le terrain avait fait l'objet d'un don à la fédération des APAJH par Mme Maria-Delphine Goumy, ancienne institutrice, en 1987.

 Inauguration-champs-blancs-PM


Public accueilli

Les quinze résidents accueillis sont des hommes et des femmes de plus de 20 ans, orientés par la CDAPH (Commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées) en foyer de vie. Ils présentent une déficience intellectuelle avec ou sans troubles associés. La priorité initialement définie par le Conseil départemental (alors Conseil général) était d'accueillir des jeunes adultes maintenus en IME. Ainsi, deux résidents viennent de l'IME d'Eyjeau, deux de celui Grancher, un était auparavant chez ses parents, un vient du foyer de vie de Châtain, un arrive du foyer d'hébergement de Bagnat, les autres étaient précédemment hébergés à l'annexe du foyer de Châtain, dans les locaux de l'IRFJS à Guéret.

Les professionnels du foyer de vie

Équipe de direction (directeur et adjoint de direction) : commune au foyer de vie de Châtain ; ETP (équivalent temps plein) : secrétariat = 0,50 ; ouvrier d'entretien = 7 h hebdomadaires, agent des services logistiques = 1,50 de jour + 2 temps pleins de nuit ; éducatrice spécialisée coordinatrice = 1 temps plein ; moniteurs-éducateurs = 3 temps pleins, aides médico-psychologiques de jour = 2 temps pleins, aides médico-psychologiques surveillants de nuit = 2 temps pleins ; psychologue = 0,20.


 

1 → photo colonne de gauche, ligne centrale | 2 → photo colonne de gauche ligne du bas

3 → photo colonne de droite, ligne centrale | 4 → photo du milieu ligne du bas | 5→ photo colonne de droite ligne du bas